Le Grand Parquet invite son public et ses organisateurs à l’éco-citoyenneté,

La démarche éco-citoyenne entamée par le Grand Parquet s’échelonnera sur les trois prochaines années, mais se matérialise dès 2020 par des actions fortes pour la gestion des petits déchets, mais aussi par la réduction des émissions de gaz à effet de serre.

Le public fumeur est très largement inciter à ne pas jeter de mégots au sol. Pour les y aider une distribution gracieuse de cendriers de poche a lieu dès l’entrée des écuries. Une initiative accompagnée par le Smictom de la région de Fontainebleau et prolongée par un partenaire la société SEB – fabriquant de clôtures équestres.

 

 

Les restaurateurs et organisateurs sont, pour leur part, invités à supprimer les touillettes en plastique, véritable pollution du site après chaque événement. Celles-ci sont à présent en bois ou bambou. Grand Prix Classic, l’organisateur a également porté des actions, telles que les verres consignés pour remplacer les gobelets plastique et la dotation de gourdes à l’ensemble de leur équipe.

 

Sur un aspect environnemental et hygiénique mais aussi pour la sécurité des couples cavalier-cheval, pour le bien-être de chacun, et la libre circulation dans les allées, les chiens sont à présent à tenir en laisse. Si les propriétaires n’en ont pas, il leur en sera fournie une.

Enfin, afin de réduire les coûts pour les organisateurs, mais aussi l’impact environnemental du montage et démontage des structures, la direction du Grand Parquet a proposé de garder un maximum de structures éphémères comme les tentes et les boxes entre les deux compétitions organisées par GrandPrix Events.

Une démarche vertueuse qui entre dans le Plan Climat Air Energie territorial mené par la communauté d’agglomération du Pays de Fontainebleau.